page femme enceinte

Si le port de la ceinture de sécurité est obligatoire en France depuis le 1er juillet 1973 (à l’époque uniquement pour les usagers assis à l’avant), force est de constater que certains usagers cherchent toujours à se soustraire au port de ce dispositif de sécurité. Beaucoup d’idées reçues concernant le port de la ceinture de sécurité ont déjà circulé et circulent encore de nos jours, mais il faut avouer que, dans certains cas, les préoccupations des usagers de la route peuvent sembler légitimes. C’est notamment le cas du port de la ceinture de sécurité chez les femmes enceintes, dont la proximité avec le foetus peut effrayer, à tort, les futures mamans.

Le port de la ceinture est obligatoire pour les femmes enceintes

Comme le définit l’article R412-1 du Code de la route : “en circulation, tout conducteur ou passager d'un véhicule à moteur doit porter une ceinture de sécurité homologuée dès lors que le siège qu'il occupe en est équipé”. Si des exemptions médicales au port de la ceinture de sécurité existent, principalement liées à des problèmes physiques ou morphologiques, les femmes enceintes ne font pas partie de ces usagers exemptés. Qu’elles soient assises sur le siège conducteur ou sur le siège passager, les femmes enceintes circulant à bord d’une automobile devront donc impérativement attacher leur ceinture de sécurité en toutes circonstances. En cas de non-respect de cette règle, les contrevenantes s’exposent à une la remise d’une amende de 135€, accompagnée d’un retrait de 3 points sur leur permis de conduire si elles étaient au volant lors de l’infraction.

Rejoins la communauté Mon Univers Bébé